mercredi 13 février 2019

Micro canyon impressionnant

De retour de Barjac me voilà dans les virages du Garn et en passant pour la Xieme fois près de Trescouvieux je me dit qu'il faut enfin que je m'arrete au bord de la route pour regarder les roches mises a nues par la crue sur ce secteur qui a beaucoup été travaillé pendant aout 2018.

En passant par dessus le parapet je decouvre vite que le calcaire est vraiment magnifique a cet endroit, de jolies marmites puis pfiou... un ressaut de 15 metres au moins,  la crue a emporté environ 2 a 4 metres de sédiments au pied de la cascade et a creusé un petit canyon très encaissé sur environ 150 mètres de long. il fait entre 4 et 6 mètres de large et des blocs titanesques son calés en travers de ce canyon qui est vraiment mignon.

Je remarque une ouverture d'un mètre de diamètre et noir en paroi opposée qui part plein ouest,... nous reviendrons avec une corde car elle est a 5 mètres de haut mais une petite vire nous y mènera.
Bref petite escapade a deux pas de la route vraiment très chouette

 

jeudi 7 février 2019

RV Manqué

Petit RV manqué avec Papy qui n'avait pas allumé son téléphone ni lu son e-mail mais pas grave j'avais envie de bouger des cailloux alors je suis allé peaufiner la fermeture du Tigre, histoire qu'on ne voit plus le béton. Ça c'est fait on en parle plus et c'est propre.

 


mardi 5 février 2019

Agas ou Agace Pas...

CR Benoit Paravel

Présents : Benoit et Steph G
Pas de Gaz à l’Agas ? Alors on y va ! Magnifique aven, mais quand même un peu gazé au fond ! Joli siphon qui donne envie de s’y baigner. TPST : 1h30.

lundi 4 février 2019

Grotte d'Aldène

Visite de la Grotte d'Aldene avec l'équipe de la Cité de la Préhistoire, 

La chance, l'honneur, le bol, l'opportunité bref j'étais aux anges d'avoir été invité pour suivre cette piste de 15/20 préhistoriques qui ont imprimés leur traces de pieds nus dans l'argile il y a 10 000 années pour leur petite explo aller/retour à plus de 500m de l'entrée, nombreux marquage de torches qui nous font percevoir un peu plus leur présence.
 
Un autre secteur avec des gravure d'animaux assez peu visible mais relativement grandes et une belle quantité de traces de hyènes, d'ours, et des bauges des deux espèces... un terrain déjà conquis il y a bien longtemps...
https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/des-pisteurs-namibiens-analysent-des-empreintes-de-10-000-an_128583

Merci a notre super Guide Philippe Galant

Saint Marcel réseau 4

CR Benoit PARAVEL
 Présents : Noé, Benoit et Audrey
Direction Saint Marcel réseau 4 : Ah qu’est-ce que c’est beau Saint Marcel ! Ces immenses galeries, et la balade valait le coup même si à partir de la galerie du cyprès ça devient plus sportif ! TPST :6h et une Audrey sur les rotules ! En revanche Noé est prêt pour le Laos, il est affuté !

vendredi 1 février 2019

Nouvelle publication

Les membres de notre association participent à l'étude biologique, hydrogéologique, sédimentologique, paléontologique et archéologique par des campagnes de prospection, d'exploration spéléologique, topographie, modelisation et documentation, afin de contribuer à l'étude de notre l'environnement.

Notre association partage et publie les résultats de leurs campagnes et leur oeuvre sous forme de communication orale et écrite, ou par exposition et démonstration à travers les réseaux et la presse des domaines concernés.

Concernant nos études de Géographie Physique et Environnement, une nouvelle publication vient de paraître aux archives ouvertes HAL:

Evolution des altérites du Crétacé supérieur à l'Eocène depuis la surface continentale vers l'endokarst. Régions des garrigues septentrionales du Gard et du sud Ardèche. (Joël Jolivet, Didier Graillot, ,HAL archives ouvertes n° hal-01969515 , 2019)

Dent de Retz

Après 2 ans de travail et de micro-prélèvements sur le térrain, cette publication lle fait suite à un premier article, publié il y a 2 ans, sur l'évolution paléogéographique et karstogenèse du bassin d'Issirac (Gard, France) du Crétacé supérieur au Miocène inférieur. (Joël Jolivet, Hervé Chapuis, Jordan Ré-Bahuaud, Didier Graillot, Bernard Guy, Erik Van den Broeck , HAL archives ouvertes n° hal-01612184 , 2017)

Vous trouverez les références de nos autres publications disponibles ici.

Grotte de la Madeleine

lundi 28 janvier 2019

Papet Marcel

CR Benoit PARAVEL

Présents : Noé, Benoit et Quentin
Direction le Papet Marcel à Bidon. Raf y travaillant, nous sommes allés y faire un petit tour. Mais quel trou étrange ! Très « acide » avec de magnifiques puits. Arrêt à -160 sans gaz ! TPST : 3h. Quentin commence à très bien se débrouiller sur corde !

samedi 26 janvier 2019

AG du CDS

La mairie de Bidon était remplie, du spéléo en veut tu en voilà, certains sujets un peu trop longuet pour mon fils alors on a fait un petit tour pour se faire une petite Mi-Temps. Plusieurs personnes du dpt partent à l'étranger, Gilbert notre gestionnaire de fichier passe encore un peu plus la main petit a petit. L'AG s'est terminée par un apéro et un petit repas au resto de St Remeze sans prétention mais dans la bonne humeur.

mardi 22 janvier 2019

aven du poisson

présents: Noé, Cédric et Mick

Cela faisait quelques temps que notre ami Cédric, propriétaire de l'aven du poisson à Le Garn, nous proposait de revenir visiter cet aven fermé depuis presque 30 ans! Beaucoup de légende autours de cet aven: arrêt sur rien, CO², bruit de rivière souterraine...
Nous voilà donc à 10h au bord du trou. L'imposante grille qui le referme est couverte de terre, cailloux et végétaux charriés lors de la dernière crue, l'entrée se situant au fond d'une combe. Il nous faudra presque une demi-heure pour la dégagée et faire sauter les cadenas...
Une fois les bords purgés, nous commençons l'équipement et apercevons une corde déjà en place, couverte de mousse. Cette dernière est inutilisable et sera d'ailleurs ressortie pour éviter toute confusion dans l'équipement. Voyant nos lumières disparaître dans la pénombre, notre ami Cédric (non spéléo) s'en ira vaquer à ses occupations professionnelles.
Assis sur la lèvre du puits, prés à me mettre dans le vide, ma sacoche d'équipement (pas fermée grrr..) se retourne, et nous voyons impuissant marteau, tamponnoir et amarrages (pas attachés grrr...) dévalés le puits d'entrée... Ça commence bien cette histoire!
Bon, nous ne perdons pas espoir et retrouvons finalement tamponnoir et amarrages quelques mètres plus bas, mais pas le marteau... Justement ce marteau, il m'aurait bien servi pour planter les deux gougeons du puits suivant, j'ai du me contenter d'un caillou trouvé sur place. Le trou est étroit sur 20m, c'est vraiment pas engageant, je crois que la seule chose qui me motive à ce point c'est de retrouvé ce fichu marteau. Un petit coup d’œil au CO²mètre, on est à 0,8% et on sent un net courant d'air, allez, je pousse un peu plus loin. Vers -30, ça change de gueule. Le puits s'évase pour atteindre 3m de diamètre. Je trouve deux vieilles plaquettes montées sur spits qui étonnamment se dévissent pas trop mal, un coup de taraud et je m'en ressert pou équiper la suite, Noé me rejoint alors.
Cette endroit parait être un point clé de la cavité, le courant d'air semble venir d'une lucarne latérale et des puits parallèles semblent atteignables par de courtes escalades.
 Alors que je poursuis ma descente, le CO²mètre s'affole. En l'espace de quelques mètres, il passe de 0,8 à 3,5%! La légende se confirme. Je vois encore sur 20m avant le fond du puits, je me dis que mon marteau est perdu pour toujours dans cette océan de CO²... Soudain ho miracle! en tournant la tête, que vois-je! au détour d'une lame, ce satané marteau venu ce coincé dans une niche! Content de cette retrouvaille, je l'attache fermement à mon baudrier. Vu le taux de gaz, nous décidons de faire demi-tour et d'aller chercher un peu d'air frais dehors.
Voilà, une cavité finalement plutôt intéressante, du courant d'air et un sauvetage de marteau réussi, affaire à suivre!

samedi 19 janvier 2019

Entrainement sur le portique du CREPS

Séance d'entrainement sur le portique du CREPS, 
 
Cordélia était là avec ses deux filles qui ont lu sagement sur leur plaid de pic-nic avant de se faire convaincre de faire quelques traversées en rase motte sur des mains courantes. Elle avait emmené Fred un de ses potes spéléo de temps en temps.. du Gard. Ellaïs à pratiqué jusqu’à ce que mort s'en suive montées et descente, et Patricia drivé par "SUPERJUDI" à dépassé ses petites appréhension pour remonter sur une corde. Pour ma part j'ai géré les sandwich et les croissant, les équipements et déséquipent de tout ce petit monde et Baptiste qui tournait en rond au sol...