dimanche 10 avril 2022

aven despeysse

Aven Despeysse en aller-retour

TPST : 7h parce qu’on a pris notre temps !

02/04/22 Présents : Benoit, Fred, Mick, Julie et Cordélia

« Garde-Cavale », la traversée prévue initialement, est sous la neige et sous un temps pourri alors ce sera une sortie « équipement » à Deyspesse pour occuper notre samedi. RV a 9h avec un bon gros quart d’heure ardéchois et tous dans le camion jaune. On se gare presque sur le trou, c’est l’avantage de Despeysse.

Julie et Cordé sont à l’équipement alors on lit la fiche d’équipement de Judy / avril 2008 et on prépare les kits… longueurs de corde, amarrages et nœuds d’arrêt et hop, c’est dans le sac.

Cordélia commence en 1ère (non, pas EN 1ère mais LA 1ère !) et ça marche pas trop mal… bon bien sûr on a Ben et Mick qui donnent les conseils qui le font trop bien avec les trucs et astuces des pros ! Et c’est Julie qui poursuit ensuite avec Mick. Pour voir si le puits fait bien 25m, elle tombe même sa lampe Décathlon dedans… 25 m plus bas, la lampe est intacte, belle pub pour Décath !

Pendant ce temps-là, Ben et Fred tirent des rappels et ils attendent, attendent… ben oui nous, on prend notre temps, on étudie… mais la faim se fait sentir : il est 15h quand on saute enfin sur les sandwichs de la duchesse de Vallon-Pont-d’Arc (s’il vous plaît !). Un tour dans la 1ere galerie de Saint-Marcel (ammonites et huitres sont si belles) et hop, on remonte.

Tiens, c’est drôle, Ben ne veut pas sortir la tête du trou ? Mais parce qu’il fait un froid de canard et un vent glacial pour avril ! On attendra que Mick nous donne les clés du camion pour s’y risquer. On était si bien sous terre…

mise en protection des avens

 Dimanche 27 mars, des membres du GASOIL et de l'ACCA de Labastide se retrouvent pour mettre en sécurité des avens de la commune. Deux équipes se forment, l'opération est rondement menée. A midi, 5 avens sont clôturés. La journée s'est poursuivi par un conviviale barbecue entre chasseurs et spéléos.

L'après midi, Pierre et Mick se motivent et vont ramasser quelques déchets jetés aux abords des trous. Résultat, plus de 400 litres de verre ramassé en à peine une heure. Il y a encore beaucoup de travail pour tenir nos forets propre, à suivre...

Participants: Gino, Pierre, Mick, Stef, Alain S, Alain B, Erik et Fabien.






jeudi 17 février 2022

ventile ta goule

 Samedi 5 février 2022

Ventilation à la goule de Foussoubie (suite et fin)

Participants :

Equipe escalade : Lionel Rias (indep), Sevan Retif (SC oreillard)

Equipe TPS / barreau magnétique sous terre : Fred Foncourbe (cesame) Laurent Montagny (SC oreillard) Stéphane

Guillard (GASOIL)

Equipe extérieur barreau : Luc Galéa et ses deux filles (SC Saint Marcel)

Equipe TPS surface : Michel Fauque, Pat Genuite , Régis Brun (SC Aubenas)

Equipe exterieur image : Benoit Paravel, Pierre Gerault (GASOIL)

Equipe extérieur : Stéphane Tocino, Mickaël Leroy, Alain Papillard, (GASOIL) David Lhyvernet (SC Joyeuse) Phillipe

Bertin (SC oreillards)

Le rdv est fixé à 9 h au bout du champ qui borde la goule, le groupe électrogène ronronne, tout le monde s’active

pour mener à bien cette journée qui s’annonce chargée. La team escalade est la première à entrer sous terre. Le

temps de former l’équipe tps / barreau aux finesses de l’utilisation du matériel, il est 10 h 30 lorsque l’équipe rentre

dans la goule à son tour.

Il est convenu de faire les premières tentatives du TPS aux alentour de 12h30, et en cas d’échec TPS, que le barreau

magnétique soit mis en fonction à compter de 13h30. Timing loupé puisque nous arrivons au pied de la cheminée de

l’Arva à 13h35 … l’équipe surface a dû traverser un moment de fébrilité en tentant de nous joindre en vain.

Heureusement, la mise en place du TPS (grâce à la formation express de Michel et Pat) ne nous a pris que quelques

minutes, et nous entendons la surface à notre grande surprise au premier coup d’essai ! le secret réside

certainement dans la présence de flaques où nous avons pu immerger les deux plaques métallique du TPS … c’est à

chaque fois surprenant de pouvoir communiquer avec la surface alors que nous nous sommes enfoncé à plus de

trois kilomètre sous terre … Nous rassurons la surface et pouvons enchainer sereinement la suite des opérations …

Nous mettons en place le barreau au sommet de la cheminée 35 mètres plus haut, Fred et Laurent font alors demi

tour à 14 h 45. Je complète les relevés topo pour positionner la cheminée correctement sur la topo, puis la team

escalade me retrouve après avoir achevé une escalade plus loin dans les pyjamas. Je les accompagne jusqu’à un

autre objectif à proximité du puits de l’hexagonaria. De retour au TPS la surface m’annonce le repérage avec succès

de l’aplomb de la cheminée, je peux donc plier les gaules et reconditionner tout le matériel pour un retour à

l’extérieur. Je croise au retour les grimpeurs qui ont évolué de plusieurs mètres avec en prime un vol sur pulse qui a

été concluant … je prends alors la direction de la sortie en solo et ne retrouverai mes coéquipiers que dans les puits

de sortie.

Sortie de toutes les équipes au même moment, retrouvaille avec les collègues à l’extérieur, l’occasion de savourer

ensemble cette belle journée bien remplie … tout a bien fonctionné et nous avons permit de poursuivre un petit

d’exploration dans grand et magnifique réseau de Foussoubie.

Le lendemain Sevan et lionel retourneront achever l’escalade entamé la veille, ça bouche à +17 m, bravo à eux !…

Un grand merci à tout ceux qui ont œuvré de prêt ou de loin pour partager ces moments forts qui sont à mon goût

l’essence même de notre activité, vivement le prochain projet !

Steph Guillard

lundi 13 décembre 2021

CR Explo Aven de Noël - Réseau V Grotte Saint Marcel (2021)

 

Le Fabuleux CR de la sortie éprouvante à 2 du 09/12/2021 est en ligne

 

Les comptes rendu 2021 sont en ligne consultable ICI

Les Archives 2019-2020 sont en ligne consultable ICI


mercredi 8 décembre 2021

traversée de la Diau

 Présents : Cordélia, Ben, Maud, Mick, Noé et Lisa. PFST(Première Fois Sous Terre): Boris.

Au mois d'octobre 2021, le rendez vous était pris pour monter en Haute Savoie et effectuer cette traversée mythique classique qu'est la traversée de la Diau. 
Après avoir laissé la voiture à la sortie, nous montons en camion au parking au pied du sommet où se trouve l'entrée. 
Petite montée qui nous met bien en jambe, nous croisons des randonneurs, des spéléo prêt à faire de la première dans un autre trou et un club du coin qui fait la même traversée que nous. Bien leur a pris car sans eux, nous aurions encore tourné sur le non moins magnifique lapiaz avant de trouver l'entrée (Gasoil style!!!). Grâce à Noé, responsable du GPS et son sens inné de l'orientation, nous nous sommes faits doublés par le groupe qui était parti après nous.  Bon, la vue sur le Mont Blanc était superbe.  On s'insère dans Les Trois Bêtas, altitude 1629 mètres, à la suite du club de Chambéry! Les deux premiers rappels du P88 s'enchaînent sans problème. Au moment de rappeler la corde au 3eme, elle se coince, impossible à récupérer. On coupe !  La suite composée de petits puits se poursuit sans problème. Après un  P63, arrivée au Ruisseau des Grenoblois. Pause déjeuner champêtre juste avant le Mur de Glaise (-330 m) et sa vieille échelle en fixe. Première échelle plutôt sympa finalement au vu de ce qui nous attendait plus tard... Boris est en joie d'apprendre la composition de la salade de riz, un bel esprit ! 
Une série de puits et de ressauts avant d'arriver à la dernière grande verticale : le puit des Échos. Ici on se dessape et on enfile les neop'! Plouf, on rejoint l'affluent des Grenoblois, entrecoupés de nombreux ressauts et de petits puits. Dernier P11 arrosé mais rappel guidé. Gros plouf pour Maud qui n'a pas souhaité utiliser le guidage en fixe.
Un peu de marche jusqu'au collecteur tant attendu de la Diau. La progression dans la Diau se fera ensuite tout en horizontal, dans l'eau, avec de nombreuses mains courantes chaînées en fixe. Le froid commence à se faire bien sentir, certains passages nécessitent de se mouiller plus haut que la taille. Ça pique ! C'est dommage, ça commence à être très très beau comme paysage mais le mode survie est enclenché. Plus d'espace de cerveau disponible pour admirer, vraiment dommage ! 
Suite à un grand lac sombre, on remonte un affluent et on passe dans la Grande Soufflerie qui porte si bien son nom, faite de tasseaux en bois coincés entre deux parois... ça fait pas rêver. Spéléo mouillé + grande soufflerie = gros rhume en perspective. 
Progression par des mains courantes en chaînes et des échelles métalliques ou en tuyaux plastiques faites maison (!)
On déboule dans la Grande Salle d'Entrée pour trouver le porche qui s'ouvre enfin sur un ciel étoilé. S'en suit une marche retour en descente (20 min) jusqu'au parking. 
TPST : 10 heures.

vendredi 3 décembre 2021

Prospection High Tech au Gasoil

 

Voilà comment on bosse au Gasoil...
On ne se laisse pas faire...
Au Fait quand on entend pas le cailloux tomber c'est profond???
 


 
 
 

lundi 29 novembre 2021

dimanche 21 novembre 2021

Pas de pieds de mouton mais ca c'est pas mal non plus...

Ballade de fin d'après midi pour Baptiste et Pierre qui avaient bon espoir de tomber sur un nid de pieds de moutons mais, dommage pas de champignons par contre un petit trou sympa trouvé qui est juste 150m au dessus des escalades en cours dans le Réseau V... Les cailloux filent alors on va vite vite le descendre...

Pas de traces de désob ni de descente

Mais certains sont passés par ici il y a quelques temps...



jeudi 9 septembre 2021

training baume de ronze

 Samedi 4 septembre,

Mick, Noé, Lisa, Florian, Cordélia, Lydia et Marie

Reprise en douceur pour le club avec quelques longueurs de corde, fractios, conversions et devs pour Lisa (Laquelle ??... la petite 🤪), Cordé, Lydia qui fait sa 1ère montée et Florian qui se lance à l'assaut de la paroi. Et des exercices de secours à répétition pour Noé (qui a les cheveux longs) et Mick (qui a un casque bleu).
Mention spéciale pour Marie qui n'a pas touché un baudrier mais qui a passé sa journée à nous "croquer" (dessins ci-joints).
Soleil, falaise et garrigue, ah ça fait du bien !







mercredi 18 août 2021

visite du GAFF

 Participants : Samuel et Pascal Bruegger

 

Jeudi 5.08 : Descente dans l’aven, première reconnaissance de la salle GASOIL en fin d’après-midi. Nous avons juste fait un repérage de l’étroiture qui mène au pont d’Arc inversé. Pascal c’est ruiné le tibia en glissant sur une concrétion en bas du puit d’entrée : pas vu le trou qui avait en dessous de celle-ci. (résultat à mi-août : juste sortie des antibio pour cause d’infection… ça arrive !!)

 

Observation : Le mousqueton de la déviation du puit d’entrée est à changer (bloqué en position ouverte)

 

Samedi 7.08 : visite par l’aven. Descente de l’aven sous une pluie battante et passage du ramping et de l’étroiture : vraiment boueux et pas très confortable (pour ne pas dire plus ! A quand le passage par le bas ? voir photo). Arrivé dans près du P60, Pascal a traversé le pont d’Arc inversé (pas facile avec les bottes pleines de glaise !) pour aller voir la mosquée de neige. Pas de descente dans le P60. Nous n’avions pas le CO2 mètre.

 

Observation : le mousqueton de la déviation du ramping du vent est à vérifier voir à changer. Les cordes sont en bonne états et l’équipement en général est en ordre.

 

Dimanche 8.08 : Après un sérieux nettoyage du matériel (merci à notre brave bétonnière !), retour à la grotte Flandin pour un petit « dessert » après le Nutella de la vielle. Probablement une des plus belles grottes au niveau densité des colonnes et concrétions et le balisage est vraiment bien fait. Chapeau bas ! il permet vraiment de préserver la grotte au mieux.

 

La prochaine fois, c’est la Fourchette !!!

 

Très bonne journée à tous et salutations de Suisse !

Pascal et Samuel